Par Sélection.ca

Pourquoi ces animaux jouiraient-ils de ce privilège qui n’est accordé à aucun autre être vivant? Parce qu’ils le méritent, sans doute…9 vies 150 Les chats ont ils vraiment 9 vies?

Nous avons tous déjà entendu cette expression, ou cette croyance: les chats ont neuf vies! C’est évidemment impossible, du moins rationnellement, d’admettre une pareille affirmation. Pourtant, cette croyance, qui remonte à la nuit des temps, a des fondements tout ce qu’il a de plus concrets…

Invincible, le chat!

Cette légende trouve son origine dans la triste histoire du chat à travers les âges. Tour à tour méprisé, craint, encensé, il fut des époques où tout chat qui daignait se montrer les moustaches était abattu, ce qui devait évidemment nuire considérablement à la progression de l’espèce. À cause de sa grande capacité de reproduction (qui fait maintenant l’horreur des maîtres qui ne sont pas assez prévenants pour faire stériliser leur animal avant que l’inévitable ne se produise), le chat a réussi à sauver sa race, envers et contre tous. Le chat n’a jamais été vraiment en voie d’extinction.

C’est donc à cause de sa résistance et de son endurance que la croyance populaire a crédité le chat de plusieurs vies. C’est comme ça qu’on expliquait le fait que les chats, bien qu’abattus en masse, semblaient toujours présents dans les villes. Comme si ceux qu’on tuait revenaient simplement pour poursuivre la route dans une seconde, troisième ou huitième vie.

Mais pourquoi neuf, plutôt que dix?

Les chats reviendraient donc sur terre, sous la forme féline, à neuf reprises. Et pourquoi neuf? La réponse se trouve dans les origines même de l’histoire humaine. Ainsi, dans les temps anciens, le chiffre neuf était considéré comme le plus chanceux, celui qui apportait le bonheur, puisqu’il était le résultat mathématique de la «trinité des trinités». C’était donc le chiffre porte-bonheur par excellence. Comme le chat était considéré comme le plus chanceux des animaux (ne dit-on pas qu’il retombe toujours sur ses pattes!), il était donc justifié de croire que le «neuf» lui était intimement associé.

Mais où était-il donc?

Tous ceux qui vivent avec des chats en témoigneront: ils disparaissent parfois pendant de longues heures; impossible de les trouver! Puis ils réapparaissent mine de rien. Cette tendance à trouver les meilleures cachettes de la maison a, de tout temps, contribué à la réputation d’immortalité du chat. Le chat sorcier qui pouvait disparaître, pour réapparaître ensuite… Sa mort n’était-elle pas, elle aussi, un jeu de passe-passe? La grande finale de son spectacle de prestidigitateur? Malgré les temps modernes et le scepticisme de bon aloi qui guide nos croyances et nos allégeances contemporaines, le chat demeure un sujet mystérieux, et si les légendes et dictons ne font que colorer nos discours, le doute subsiste! Après tout, peut-être a-t-il neuf vies! C’est du moins ce que nous nous plaisons à croire…

Le chat en chair et en os qui partage votre vie, aura-t-il neuf vies? Si oui, en est-il à sa première ou sa quatrième? Quoiqu’il en soit et que vous soyez disposé ou non à croire cette légende, sa vie actuelle devrait durer environ 15 ans, si la maladie ou un accident ne vient pas l’écourter prématurément. Les chats d’appartements vivent plus longtemps que ceux qui ont le droit de faire des escapades. Il en est de même des chats stérilisés versus ceux qui ne le sont pas. Et si 15 ans constitue un âge fort vénérable pour le matou moyen, il se trouve des spécimens qui vivront facilement et confortablement jusque dans la vingtaine.